​Avis Shopify — Tous les avantages et inconvénients

Notre contenu est strictement impartial. Cependant, pour financer notre travail, nous utilisons des liens publicitaires d'affiliation.

Shopify avis

Dans cet article « Avis Shopify », j’examine l’un des outils de création de boutique en ligne les plus populaires du moment et dresse une liste de tous ses avantages et inconvénients.


De plus en plus d’outils de création de boutique en ligne sortent chaque jour, donc cela peut être très difficile d’en choisir un. Shopify est sans doute l’une des meilleures solutions d’e-commerce sur le marché, mais est-ce vraiment ce qu’il vous faut ?

Cette évaluation vous aidera à faire votre choix. Je vais étudier la plateforme sous toutes ses coutures (prix, templates, arguments de vente, etc) et, à la fin, vous saurez si Shopify convient à votre projet ou si vous feriez mieux de choisir une autre solution e-commerce.

Rentrons maintenant dans le vif du sujet : mais qu’est-ce que Shopify ?


​Qu’est-ce que Shopify ?

Shopify est une application web qui vous permet de créer votre propre boutique en ligne.

Avec son catalogue de « templates » (ou thèmes) personnalisables, vous pouvez façonner votre propre image de marque. Vous avez également la possibilité de vendre des produits physiques ou numériques.

Shopify a été conçu de façon à ce que les novices en informatique ou en web design puissent créer une boutique en ligne par eux-mêmes. Vous n’avez donc pas besoin de savoir coder pour l’utiliser.

Cela dit, les développeurs peuvent aussi y trouver leur compte car la plateforme donne accès au HTLM, au CSS et à Liquid (le langage de Shopify pour les templates).

Un exemple de thème Shopify
Exemple d’un thème Shopify

Comment marche Shopify ?

Shopify est une solution « hébergée ». Autrement dit, l’application tourne sur ses propres serveurs, donc vous n’aurez pas d’hébergeur à payer ou de logiciel à installer.

Il n’y a pas de licence d’utilisation : vous devez payer un abonnement mensuel pour utiliser le produit. Tant que vous avez accès à un navigateur et une bonne connexion Internet, vous pouvez gérer votre boutique n’importe où.

Shopify fournit par défaut les éléments essentiels à la création et au lancement d’une boutique en ligne : des templates, un gestionnaire de paiement, un blog et même des outils d’email marketing.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi personnaliser votre boutique via d’autres applications (nous y reviendrons plus tard) ou en modifiant le code de votre site.


Le nombre d’utilisateurs de Shopify (et pourquoi ça compte)

Shopify a été fondé au Canada en 2004 par Tobias Lütke, un homme d’affaires d’origine allemande. Après avoir codé une solution e-commerce pour vendre des snowboards, Lütke s’est rendu compte que cela pouvait servir à d’autres commerces et donc se vendre facilement.

Aujourd’hui, Shopify cumule un chiffre d’affaires de 543 milliards de dollars et est utilisé par des millions de commerçants répartis dans 175 pays. D’après le site Builtwith, il existe environ 3,7 millions de boutiques en ligne Shopify. L’entreprise compte plus de 10 000 employés.

Ces chiffres sont importants car lorsque vous choisissez une solution hébergée pour créer votre boutique en ligne, l’entreprise en question doit vous inspirer confiance.

Il est déjà arrivé que des services comme celui-ci ferment et que les utilisateurs, livrés à eux-mêmes, aient très peu de temps pour transférer leur boutique sur une autre plateforme.

Mais étant donné le nombre d’utilisateurs et la part de marché de Shopify, il y a très peu de chances que votre boutique disparaisse du jour au lendemain.

Passons maintenant aux tarifs de Shopify.


​La tarification de Shopify

Shopify propose cinq forfaits mensuels :

  • « Shopify Starter » : 5€ par mois
  • « Basic Shopify » : 27€ par mois
  • « Shopify » : 79€ par mois
  • « Advanced Shopify » : 289€ par mois
  • « Shopify Plus » : prix sur mesure.

Voici quelques éléments à savoir :

  • Si vous payez la totalité de l’abonnement à l’avance, vous bénéficiez d’une réduction très généreuse : vous pouvez avoir -10% sur votre forfait la première année en payant directement un an d’abonnement. Si vous payez pour 2 ou 3 ans d’un coup, vous aurez des réductions de 20% et 25% respectivement.
  • Des frais supplémentaires s’appliquent si vous profitez pleinement des fonctionnalités de point de vente : elles permettent de vendre des produits dans un lieu physique (nous développerons ce point plus tard).

Il y a aussi une version d’essai gratuite qui dure 14 jours, mais si vous avez besoin de plus de temps pour finir votre boutique, elle peut être prolongée.

Vous pouvez accéder à la version d’essai via le site de Shopify.

​Les différences majeures entre les forfaits Shopify

Les forfaits à 27€ et plus comportent les fonctionnalités d’e-commerce de base : vous pouvez créer des catalogues de produits illimités, encaisser les paiements par carte de crédit, vendre des cartes cadeau, offrir des bons de réduction et accéder à une multitude d’applications tierces.

Mais il faut faire attention à certaines choses, sinon vous risquez de choisir le mauvais forfait et de passer à côté de nombreux avantages.

Les voici :

  • Une boutique en ligne indépendante. Seul le forfait « Starter » est dépourvu de cette fonctionnalité (en revanche, il vous permet de gérer votre inventaire et de vendre des produits sur les réseaux sociaux avec les liens d’achat Linkpop).
  • Les fonctionnalités de point de vente. À partir du forfait « Basic »,vous devez utiliser le système ‘Point de vente’ de Shopify pour faire de la vente physique (c’est-à-dire vendre dans des magasins, sur les marchés etc).
  • Les comptes clients. Le nombre de comptes que vous aurez dépend du forfait choisi (au minimum 1 utilisateur avec le « Starter » et au maximum 15 avec le « Advanced »).
  • Le reporting. Pour obtenir des rapports financiers plus avancés, il faut prendre un forfait à 79€ minimum.
  • Les tarifs d’expédition calculés en temps réel par un tiers. Il s’agit d’un plugin que vous pouvez obtenir en prenant un abonnement annuel ou bien en souscrivant aux forfaits mensuels « Advanced Shopify » ou « Shopify Plus ».
  • Les sites de stockage. Vous pouvez distribuer vos stocks à des magasins de vente, des entrepôts, des pop-up stores etc. avec n’importe quel forfait, mais le nombre de sites disponibles dépend de celui-ci.
  • Les frais de transaction. Plus le prix du forfait est élevé, moins vous payez de frais.
  • Les tarifs d’expédition préférentiels. Plus le prix du forfait est élevé, plus les réductions sont intéressantes (en fonction du territoire).
  • Les fonctionnalités de vente internationale. Vous pouvez fixer vous-même les prix de vos produits en fonction du pays de vente avec les forfaits « Advanced Shopify » et « Shopify Plus » (il en va de même pour les droits de douane et frais d’importation). Les autres forfaits proposent uniquement la conversion de devises automatique.

Le forfait « Shopify Plus », la version spécialement destinée aux entreprises, donne accès à des fonctionnalités supplémentaires destinées aux grandes entreprises :

  • la possibilité d’héberger et de gérer jusqu’à 10 boutiques avec un compte client seulement
  • la disponibilité des serveurs garantie
  • un support API amélioré
  • un service client haut de gamme fourni par un programme « Vendeur satisfait »
  • de nombreuses applications et intégrations disponibles
  • de options de vente multi-devises plus sophistiquées
  • des outils d’automatisation des ventes

(Notre comparatif Shopify vs Shopify Plus vous dresse un compte-rendu, en anglais, de toutes les différences entre ces deux forfaits).

Le forfait « Lite » vous permet d'utiliser le Bouton d'achat de Shopify pour vendre sur d'autres sites
Le forfait « Starter » vous permet d’utiliser des liens d’achat Linkpop pour vendre sur d’autres sites,
mais pas de créer une boutique en ligne indépendante.

Avant d’analyser ces caractéristiques en profondeur, nous allons découvrir la fonctionnalité qui permet d’encaisser les paiements.


​Accepter les cartes de crédit avec Shopify

Il y a deux façons d’encaisser les paiements par carte de crédit sur Shopify : Shopify Payments, le gestionnaire de paiement intégré, ou bien une passerelle de paiement tierce.

Shopify Payments

La solution la moins coûteuse et la plus facile à utiliser, c’est Shopify Payments. Mais pour y avoir accès, il faut résider dans un des pays qui la prennent en charge.

Avec cette option, vous serez affranchi de tous frais de transaction (à condition d’avoir au minimum le forfait « Basic », sinon 5% du prix de vente vous seront débités à chaque transaction, ce qui n’est pas négligeable).

Il faut également prendre en compte un « taux carte de crédit » qui varie selon les pays.

Voici la liste des pays dans lesquels Shopify Payments est disponible :

  • Allemagne
  • Australie
  • Autriche
  • Belgique
  • Canada
  • Danemark
  • Espagne
  • États-Unis
  • France
  • Hong Kong (RAS de Chine)
  • Irlande
  • Italie
  • Japon
  • Nouvelle-Zélande
  • Pays-Bas
  • Royaume-Uni
  • Singapour
  • Suède

Les autres passerelles de paiement

Vous pouvez éventuellement utiliser une passerelle de paiement tierce pour traiter les transactions par carte, il y en a plus d’une centaine.

Cela dit, vous devrez payer des frais de transaction à chaque vente : entre 0,5% et 2% selon le forfait choisi.

Maintenant que nous avons parcouru la tarification et les modalités de paiement, passons à l’esthétique des boutiques Shopify.


Les templates Shopify : à quoi ressemblent-ils ?

Shopify fournit 9 templates (ou thèmes) d’e-commerce gratuits que vous pouvez utiliser comme base de votre site.

Exemples de thèmes offerts par Shopify : « Boundless », « Simple » et « Brooklyn »
Exemples de thèmes Shopify gratuits : « Boundless », « Simple » et « Brooklyn »

Le nombre de templates disponibles sur Shopify n’est rien comparé à ce que proposent d’autres créateurs de boutique en ligne (Wix et Squarespace par exemple, qui en offrent respectivement plus de 800 et 140).

Les templates gratuits n’en sont pas moins attractifs, d’autant plus qu’ils sont adaptatifs : ils s’ajustent automatiquement au support sur lequel ils s’affichent (téléphone portable, tablette, ordinateur etc.).

Si vous ne trouvez pas votre bonheur parmi les thèmes gratuits, vous pouvez prendre un thème payant ou « premium ». Shopify en propose 82, la plupart étant disponibles en différentes variantes.

Leur prix oscille entre $180 et $350 (entre 175€ et 345€ environ). À l’instar des templates gratuits, ils sont entièrement adaptatifs.

Les thèmes Shopify sont sont adaptatifs.
Les thèmes Shopify sont adaptatifs : ils s’ajustent automatiquement
au support sur lequel ils s’affichent (téléphone portable, tablette, ordinateur etc.)

Dans la boutique de thèmes, vous pouvez appliquer les filtres suivants lors de votre recherche :

  • le prix du template
  • le type de commerce
  • la taille du catalogue

Vous pouvez trouver un template qui convient à votre boutique assez facilement.

Au niveau de l’esthétique, les templates font tous très « pro », et sont à la fois jolis et modernes. Rien à redire sur ce point.

Les thèmes Shopify sont maintenant disponibles dans un nouveau format, « Online Store 2.0 ».
Certains des filtres existants pour naviguer parmi les templates Shopify

Vous pouvez consulter tous les thèmes Shopify ici.

​Besoin d’aide avec les templates ?

Quand vous choisissez un template, il faut vérifier s’il est officiellement supporté par Shopify.

C’est le cas de tous les thèmes gratuits. Mais si vous utilisez un thème premium, il faudra peut-être demander de l’aide au développeur qui l’a conçu pour l’installation ou la personnalisation.

Dans l’ensemble, les templates proposés par Shopify sont de très bonne qualité. Mais s’ils ne vous plaisent pas ou que vous préférez avoir quelque chose de vraiment unique, vous pouvez toujours créer le vôtre.

En effet, vous pouvez facilement accéder au code du thème. Vous pouvez aussi créer votre propre template en vous aidant de la documentation mise à disposition par le support. Sinon, vous pouvez modifier un template préexistant à votre guise.

Exemples des thèmes premium Shopify les plus populaires
Les thèmes premium les plus populaires sur Shopify

Une fois votre période d’essai commencée, le forfait et le thème choisis, vous pouvez commencer à vendre avec la plateforme.

Nous allons donc voir s’il est facile de vendre avec Shopify et analyser en détail les principales fonctionnalités d’e-commerce.

​Tester Shopify gratuitement

Le meilleur moyen de savoir si Shopify est la plateforme qu’il vous faut, c’est de la tester. Bonne nouvelle : c’est gratuit ! Vous avez droit à une période d’essai gratuite de 14 jours, extensible sur demande.


​Interface et facilité d’utilisation

Shopify est une plateforme très facile à utiliser. Son interface est claire et intuitive et les utilisateurs en sont globalement satisfaits.

À l’instar des systèmes de gestion de contenu (CMS) modernes, il y a un menu à gauche qui donne accès à des paramètres ou au contenu. Vous pouvez ensuite les personnaliser ou les éditer sur la partie de droite.

L’interface de Shopify
L’interface de Shopify

L’interface vous permet d’organiser et de gérer une variété de « canaux de vente », à savoir :

  • Une boutique en ligne : c’est votre site web principal, que vous pouvez héberger sur votre propre nom de domaine
  • Facebook : un onglet sur votre page Facebook où les utilisateurs peuvent naviguer et acheter vos produits.
  • Le lien d’achat : il vous permet d’intégrer des fonctionnalités d’e-commerce sur n’importe quel site web ou blog.
  • Instagram : vous pouvez faire de la publicité à travers vos publications sur Instagram.
  • Le canal « Shop » de Shopify : vous pouvez faciliter et accélérer le processus de paiement via le système « Shop Pay » et vendre sur l’application « Shop » de Shopify.
  • Wholesale : cela vous permet de créer une vitrine en ligne protégée où vous pouvez vendre des produits en B2B (NB : uniquement pour les utilisateurs de Shopify Plus).

Cette liste contient les canaux de vente fournis par défaut. Vous pouvez en obtenir d’autres, y compris les incontournables Amazon, Ebay, Etsy et Pinterest, en installant les applications correspondantes.

Ces canaux de vente, et l’interface en général, sont assez accessibles. Toutefois, ils ne sont pas exempts de tout défaut, notamment au niveau de la mise en page et de l’affichage des images.

​La mise en page

Shopify a récemment introduit un nouvel éditeur de thèmes, « Online Store 2.0 » (OS 2.0), qui débloque de nombreuses options de mise en page extrêmement utiles qui n’étaient pas disponibles sur la plateforme avant.

Parmi elles, la plus notable est certainement la fonction glisser-déposer qui permet d’ajouter des blocs et des sections et de les déplacer de page en page comme vous voulez.

Online Store 2.0
« Online Store 2.0 »,
le nouvel éditeur de Shopify doté de la fonction glisser-déposer

Il y a néanmoins un petit bémol dans le système de mise en page de Shopify.

Pour accéder à l’outil glisser-déposer, vous devez passer par l’option « Personnaliser le thème » (sur la page d’accueil de votre tableau de bord Shopify) au lieu d’aller directement dans la section « Pages » comme on aurait pu l’imaginer.

De plus, l’outil glisser-déposer ne permet pas de modifier le contenu de vos pages, mais seulement d’en changer le template. Pour ce faire, vous devez créer vos pages à l’aide de l’ancien éditeur WYSIWYG (voir la capture d’écran ci-dessous) et y appliquer vos templates.

L'éditeur WYSIWYG de Shopify
L’éditeur WYSIWYG de Shopify

Ce système peut être un peu déroutant au début, mais on s’y habitue.

De la même façon, ce serait bien que le nouvel éditeur comporte un outil de création de formulaires personnalisés. Pour l’instant, vous pouvez uniquement ajouter un formulaire permettant soit de contacter l’entreprise soit de recevoir des mails publicitaires et/ou informatifs.

Il y a encore très peu d'options possibles pour créer des formulaires de contact sur Shopify.
Les fonctionnalités de création de formulaires sont encore assez limitées sur Shopify.

L’idéal serait qu’à l’instar des plateformes Squarespace et Wix, Shopify mette à disposition un outil de création de formulaires complet pour pouvoir créer des formulaires sur mesure.

Donc si vous voulez créer vos propres formulaires, vous devez modifier le code de votre site ou acheter une application.

Dans l’ensemble, l’éditeur « Online Store 2.0 » représente quand même un grand pas en avant pour Shopify. Il n’y a plus qu’à espérer que ces défauts soient rapidement gommés.

​Les visuels produits

Si vous téléchargez des images de formats différents sur Shopify, elles ne seront pas automatiquement rognées pour correspondre à un format type. Autrement dit, vos catalogues de produits seront constitués d’images de taille variable, ce qui pourrait affecter le design de votre boutique.

Vous pouvez contourner ce problème en utilisant un logiciel de retouche tel que Photoshop pour recadrer toutes vos images au même format avant de les mettre en ligne (ou après, si vous utilisez l’éditeur de photo intégré de Shopify, mais la première option reste de loin la meilleure).

Vous pouvez également modifier le code de votre template pour que les images s’affichent obligatoirement dans un format donné. Mais pour cela, il faut être relativement à l’aise avec la programmation.

Sinon, il existe une autre solution : utiliser une application payante pour homogénéiser les formats de vos images (vous en trouverez dans la boutique d’applications de Shopify). Mais il faudra évidemment l’ajouter à votre budget global.

Hormis ces quelques problèmes de mise en page et de visuels produits, l’interface est plutôt simple et son utilisation devrait être accessible à une grande majorité de personnes, novices ou non.

À présent, voyons comment utiliser Shopify pour la vente physique, ou autrement dit, le « point de vente ».

Comment ne pas trop dépenser avec Shopify

Si vous souhaitez utiliser Shopify, voici les diverses façons de faire des économies :

  1. Testez l’application gratuitement via ce lien.
  2. Une fois votre période d’essai achevée, payez directement un an d’abonnement. Selon votre lieu de résidence, vous bénéficierez d’une réduction de 10% à 50 % sur le prix de votre forfait.

​Les fonctionnalités de point de vente

Il y a une gamme de fonctionnalités Shopify qui mérite une mention spéciale : celles du point de vente. Grâce à elles, la plateforme se démarque nettement de la concurrence.

La gamme Point de vente de Shopify
Les outils de point de vente de Shopify

Le kit de vente au détail de Shopify vous permet de vendre à la fois sur Internet et en physique depuis votre appareil iOS ou Android. Il existe une variété d’outils pour vous aider à gérer votre commerce : lecteur de code-barres, caisse enregistreuse, imprimante de reçus etc.

Si vous habitez l’Allemagne, l’Australie, la Belgique, le Canada, le Danemark, l’Espagne, les États-Unis, l’Irlande, l’Italie, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, le Royaume-Uni ou Singapour, vous pouvez les acheter en ligne directement via le Hardware Store de Shopify. Sinon, il faudra trouver un revendeur agréé.

Les outils de point de vente sont très pratiques, ils vous permettent de vendre où vous voulez :

  • dans un magasin
  • dans un pop-up store
  • sur un marché
  • à un événement.

En plus, la synchronisation des données de ventes et le comptage des stocks se font automatiquement.

Notez cependant que le forfait « Starter » ne fournit pas la gamme PDV, et qu’il faudra acheter l’option « Shopify PDV Pro » pour profiter pleinement de ces outils de vente.

Le prix du « Shopify PDV Pro » s’élève à $89 (environ 75€) par mois et par emplacement. Donc si vous vendez à plusieurs emplacements physiques, ce plugin peut considérablement augmenter vos frais mensuels.

Comparaison des fonctionnalités Shopify PDV
Comparaison des fonctionnalités Shopify PDV

Même si le système de caisse Shopify PDV vous donne accès à des fonctionnalités qui peuvent suffire aux vendeurs occasionnels, vous devrez vous procurer cette option si vous souhaitez :

  • travailler avec un grand nombre de vendeurs
  • fournir l’option « Click and collect » aux clients
  • faciliter les échanges de produit
  • fournir des tickets de caisse personnalisés
  • définir le rôle et les droits d’accès du personnel
  • créer des bons de commande
  • attribuer une vente à un membre du personnel en particulier (pour les commissions ou les analyses de rendement).

La vidéo ci-dessous vous offre une démo de la gamme PDV de Shopify.


​Importer et exporter

​Importer des produits et des données

Comme tout créateur de boutique en ligne de ce genre, Shopify vous permet d’importer les données produit depuis un fichier CSV.

Cela peut s’avérer utile si vous voulez télécharger une quantité importante de nouveaux produits dans votre boutique, ou si vous voulez récupérer les données d’une autre plateforme d’e-commerce.

Il existe une autre façon de récupérer vos données : l’application Store Importer. Cela permet de déplacer du contenu d’une plateforme à une autre. Cette appli est compatible avec les créateurs de boutique en ligne les plus populaires, notamment BigCommerce, Squarespace, Square et Etsy.

Quant aux données textuelles, si vous voulez importer un article provenant d’une plateforme de blog telle que Bloggr, Tumblr ou WordPress, vous pouvez :

  • copier-coller du contenu
  • utiliser l’API de Shopify
  • acheter une application tierce (« Exlm » par exemple).

Exporter des produits et des données

Vous pouvez facilement exporter des données produit sur un fichier CSV avec Shopify.

Mais on ne peut pas en dire autant des pages et des articles. Si vous êtes assez doué en informatique, vous pouvez néanmoins les retirer de la plateforme via l’API de Shopify.

Sinon, il faudra avoir recours à une application tierce (Exlm est un très bon choix par exemple, vous ne manquerez pas d’options pour l’exportation de votre contenu).

En parlant d’options…


Composer avec les variantes et options de produit sur Shopify

Shopify vous permet de créer jusqu’à 100 variantes pour un même produit.

En revanche, vous n’avez droit qu’à 3 options de produit.

Modifier les variantes de produit sur Shopify
Modifier les variantes de produit sur Shopify

Supposons que vous vendez des chaussures : les utilisateurs peuvent choisir parmi 100 variantes d’une même paire, avec 3 options différentes (couleur, taille et style, par exemple). Dans ce cas, ils ne pourront pas, en plus, choisir la couleur des lacets.

Heureusement, certaines applications peuvent lever ces restrictions, mais elles sont payantes.

Sinon, pour pouvoir entrer plus d’options de produit, vous pouvez ajouter une « ligne propriété » au code de votre boutique, mais vous devez être assez bon en programmation.

En somme, si vous vendez des produits qui ne se déclinent pas à l’infini, Shopify peut suffire à lui-même. Mais si vous avez prévu d’étendre votre commerce, tournez-vous vers les applis qui peuvent régler le dit problème.

Évidemment, ce serait mieux d’avoir dès le départ plus de flexibilité au niveau des options de produit (comme avec les concurrents BigCommerce et Squarespace, qui proposent tous deux un grand choix de variantes et d’options de produit).


​Utiliser des catégories et des collections de produit

Même si le système de variantes et d’options de produit mériterait de légères améliorations, celui de la gestion de catégories de produits, lui, est irréprochable.

Vous pouvez ajouter manuellement des produits à une collection ou, si vous avez un grand nombre de produits et que vous voulez gagner du temps, utiliser des « collections automatisées ».

Cela consiste à établir des règles (en fonction du nom du produit, de l’étiquette etc.) qui vont répertorier automatiquement vos produits pour qu’ils se retrouvent dans la bonne collection.

Les catégories de produits sont très simples à gérer sur Shopify.
Les catégories de produits sont très simples à gérer sur Shopify

Cela vous évitera de passer des heures (voire des jours) à saisir et à manipuler des données, notamment si votre boutique en ligne propose un large éventail de produits.

Toutefois, vous devrez veiller à nommer et étiqueter vos produits de façon cohérente pour tirer profit de cette fonctionnalité. En effet, l’automatisation ne marche que si votre classement obéit à une certaine logique.

Mais si vous l’utilisez correctement, vous gagnerez énormément de temps.


​Expédier des produits

Concernant l’expédition, Shopify vous laisse beaucoup de liberté. Vous pouvez fixer :

  • des tarifs d’expédition nuls
  • des tarifs forfaitaires
  • des tarifs d’expédition en fonction du prix
  • des tarifs d’expédition en fonction du poids
  • des tarifs en fonction de la livraison (livraison en point relais ou à domicile)
  • des tarifs d’expédition calculés en temps réel

Il est relativement simple de fixer des conditions d’expédition en fonction du prix ou du poids, et vous pouvez facilement créer des « zones » qui couvrent un ensemble de pays.

Fixer des conditions d'expédition sur Shopify en fonction du prix ou du poids
Établir des conditions d’expédition sur Shopify en fonction du prix ou du poids

Passons maintenant aux tarifs d’expédition calculés en temps réel : les transporteurs donnent en temps réel une estimation du coût que représente la livraison d’une commande selon la distance, le poids et le nombre de boîtes nécessaires. Deux options s’offrent alors à vous (en fonction de votre situation géographique).

Dans certains pays (voir le tableau ci-dessous), vous pouvez utiliser le service « Shopify Shipping ». Cela vous permet de fournir des tarifs d’expédition calculés en temps réel par des services postaux locaux, imprimer des bordereaux d’envoi et proposer des tarifs d’expédition préférentiels.

Zone géographiqueService(s) de livraison disponible(s)
FranceColissimo, Mondial Relay, Chronopost
EspagneCorreos
ItaliePoste Italiane
Royaume-UniEvri, DPD
États-UnisUSPS, UPS, DHL Express
CanadaCanada Post
AustralieSendle

Si vous résidez dans un pays où Shopify Shipping est pris en charge, n’importe quel forfait vous donne accès à ce service. De plus, vous pouvez obtenir des réductions très intéressantes, surtout si vous avez un forfait de niveau supérieur (par exemple, aux États-Unis, vous pouvez obtenir jusqu’à 88% de réduction sur vos frais de port avec les forfaits haut de gamme).

La vidéo ci-dessous vous explique en anglais le fonctionnement de Shopify Shipping.

L’autre possibilité (la seule pour les utilisateurs qui ne peuvent pas profiter de Shopify Shipping) consiste à recourir aux tarifs d’expédition calculés par des tiers.

Néanmoins, cela implique un coût supplémentaire. Vous pouvez y avoir accès à condition de :

  • payer des frais mensuels supplémentaires
  • prendre l’abonnement annuel au forfait « Shopify »
  • ou utiliser soit « Advanced Shopify » soit « Shopify Plus ».

À ce niveau-là, Shopify fait pâle figure à côté de ses rivaux, notamment BigCommerce qui, lui, a inclus cette fonctionnalité dans tous ses forfaits (y compris le forfait de base à $29.95, soit 28€ environ).

Avez-vous regardé la vidéo de notre avis Shopify ?

Version d’essai gratuite de Shopify | Avis Shopify


​Vendre dans plusieurs devises sur Shopify

En convertissant les prix et en facilitant le paiement dans les monnaies locales, vous pouvez booster vos ventes considérablement.

Contrairement à d’autres solutions d’e-commerce connues, comme Squarespace et Wix, Shopify vous donne la possibilité de le faire.

Bien que cette fonctionnalité soit intéressante sur le papier, il faut en corriger certains aspects.

Tout d’abord, à moins d’avoir le forfait « Shopify Plus » ou d’utiliser une application dédiée, vos clients doivent utiliser un sélecteur de pays pour sélectionner manuellement leur pays / leur devise. Une fenêtre pop-up les invite à sélectionner une devise suggérée automatiquement, ce qui marche plutôt bien en général. Certaines personnes préféreraient un processus plus simple et plus fluide (et il y a ceux qui n’aiment juste pas les pop-ups !).

De plus, pour profiter pleinement de cette fonctionnalité, vous devez avoir au minimum le forfait « Advanced Shopify » (sinon les prix affichés seront automatiquement convertis et ne correspondront peut-être pas aux prix du marché en question).

De la même façon, vous pouvez appliquer des frais de douane et des taxes d’importation qu’à partir du forfait Advanced.

Enfin, la conversion de devises automatique ne marche qu’à condition d’utiliser Shopify Payments. Si vous êtes établi dans un pays qui ne supporte pas cette option, vous devrez utiliser une application dédiée pour pouvoir en bénéficier.

En définitive, le système de vente multi-devises de Shopify est globalement efficace et peut contenter la plupart des vendeurs, mais il mérite quand même quelques améliorations.

Avec BigCommerce, il est beaucoup plus simple de faire de la vente multi-devises car vous n’avez pas besoin d’installer de sélecteur de devises et vous avez plus de liberté pour le choix du taux de change.

​Créer un site web multilingue avec Shopify

En plus de faciliter les transactions dans différentes devises, Shopify vous permet aussi de vendre dans plusieurs langues.

Hormis le forfait « Starter », tous les forfaits Shopify vous permettent de créer jusqu’à 20 versions linguistiques différentes de votre boutique.

Quand vous activez la vente multilingue, un dossier de langue s’ajoute à votre domaine, comme ceci : maboutique.com/en/, maboutique.com/de/ etc.

Vous pouvez aussi utiliser un domaine international (maboutique.en, maboutique.de etc.) pour héberger votre boutique dans des versions en langue étrangère.


​La récupération de paniers abandonnés

La récupération de paniers abandonnés vous permet d’identifier les utilisateurs qui s’apprêtent à passer commande mais qui se ravisent au dernier moment, et de les contacter pour les encourager à finaliser leur achat (généralement avec un coupon de réduction).

Fort heureusement, tous les forfaits Shopify vous donnent droit à cette super fonctionnalité. Ainsi, vous pouvez l’obtenir à un prix nettement plus bas qu’avec n’importe quel concurrent de Shopify.

Alors que vous pouvez l’avoir à seulement 5€ par mois avec Shopify, BigCommerce et Squarespace l’offrent avec leurs forfaits mensuels à $79.95 (environ 75€) et $65 (environ 60€) respectivement.

D’après les fondateurs de BigCommerce, la plupart des sites d’e-commerce qui utilisent l’outil de récupération de paniers abandonnés voient leur chiffre d’affaires grimper de 15%. Ainsi, même si c’est pour en récupérer une poignée seulement, cela peut considérablement augmenter vos recettes (surtout pour les gros sites).

Voici ce que vous pouvez faire avec cet outil sur Shopify :

  • voir une liste de personnes qui ont abandonné leur panier et leur envoyer un email manuellement
  • envoyer automatiquement un email aux visiteurs qui ont abandonné leur panier sur votre site (avec un lien vers leur panier abandonné)

La deuxième option est évidemment la meilleure car elle vous fait gagner du temps.

Shopify vous recommande d’envoyer un mail au visiteur 10 heures après abandon du panier. En effet, selon une étude menée par l’entreprise, c’est après un tel laps de temps que l’on enregistre le plus d’achats finalisés.

Globalement, c’est super qu’un tel outil soit inclus dans tous les forfaits Shopify. Cela dit, j’ai quand même des réserves à formuler : Shopify ne permet pas d’envoyer plusieurs messages de relance (alors que BigCommerce et Wix, si).

Cependant, si vous voulez avoir la possibilité de relancer vos visiteurs, il suffit d’utiliser une application dédiée.


​Champs personnalisés et téléchargement de fichiers

Certains vendeurs demandent aux clients de donner des informations textuelles au moment de l’achat (les bijoutiers, par exemple, proposent parfois de graver un texte sur votre bijou ; certains vendeurs veulent laisser aux clients la possibilité d’ajouter un message personnalisé au produit etc.)

Shopify vous permet de saisir ces données, mais ce n’est pas évident à mettre en place. Il faut créer une « ligne propriété » en ajoutant manuellement du code HTML à votre template.

Contrairement à d'autres plateformes de ce type, Shopify n'offre pas la possibilité de télécharger des fichiers au moment du paiement. Pour obtenir cette fonctionnalité, il faut modifier le code de votre boutique ou installer une application spécifique.
Contrairement à d’autres plateformes de ce type, Shopify n’offre pas la possibilité de télécharger des fichiers au moment du paiement. Pour obtenir cette fonctionnalité, il faut modifier le code de votre boutique ou installer une application spécifique.

Sinon, il faut acheter une application qui le fera à votre place, mais ce n’est pas idéal.

Il en va de même des téléchargements de fichiers. Si vous voulez que vos clients puissent télécharger un fichier (par exemple, une image à mettre sur un t-shirt ou sur une tasse), vous devrez soit ajouter du code, soit, comme vous avez dû le deviner, acheter une application dédiée.

Avec Shopify, il faut avoir recours à une application tierce pour débloquer la fonction "téléchargement de fichiers" dans le processus d'achat
Avec Shopify, il faut avoir recours à une application tierce
pour débloquer la fonction « téléchargement de fichiers » dans le processus d’achat

Je préférerais largement que ce soit le même système que BigCommerce, où les champs de texte et les boutons de téléchargement de fichiers sont des options qu’on peut tout simplement sélectionner / activer lors de la création des produits.


​Le SEO de Shopify

Comment Shopify s’en sort dans ce domaine ? Dans l’ensemble, très bien. Ses fonctionnalités de SEO sont relativement performantes et n’ont rien à envier aux autres solutions hébergées.

Vous pouvez facilement apprendre les bases du SEO on-page. Qu’il soit question de changer les titres des pages, modifier les méta-descriptions ou ajouter des en-têtes et du texte alternatif, tout est à votre portée.

Modifier les options de SEO sur Shopify
Modifier les options de SEO sur Shopify

Vous pouvez également modifier votre fichier robots.txt à votre guise. En effet, Shopify vous permet de choisir les URL que les robots peuvent explorer, créer des règles pour limiter l’action de certains robots d’exploration ou même pour en bloquer, et ajouter des URL de sitemaps.

Il est aussi très simple d’ajouter des redirections 301, notamment avec Shopify (cela permet aux moteurs de recherche de savoir qu’une page a changé d’URL). Donc, quand vous changez l’URL d’une page, la plateforme vous encourage automatiquement à créer des redirections et peut même le faire pour vous.

Si vous oubliez d’en créer, votre site est susceptible de chuter dans le classement des moteurs de recherche. C’est pourquoi cette fonctionnalité automatisée s’avère particulièrement utile.

Les templates Shopify sont tous adaptatifs, c’est-à-dire qu’ils s’ajustent automatiquement au support sur lequel ils s’affichent, et la plateforme utilise un réseau de distribution de contenu (dit « RDC ») pour accélérer la diffusion de contenu. Ces deux outils de web design permettent d’améliorer le référencement dans les moteurs de recherche.

D’ailleurs, avec le nouveau calculateur de vitesse de chargement, vous pouvez désormais comparer la vitesse de chargement de votre boutique avec celle des boutiques similaires. Ainsi, vous verrez ce qui pourrait faire charger vos pages plus rapidement (souvent, il suffit de réduire la taille des images et enlever les scripts et les applications inutiles).

Le nouveau calculateur de vitesse de chargement
Le nouveau calculateur de vitesse de chargement

Vous pouvez aussi, à l’aide d’une application, afficher tous vos produits et toutes vos pages au format AMP (une version plus fluide et épurée de votre contenu), et ainsi améliorer les conditions de navigation sur appareil mobile.

Shopify fournit également un certificat SSL gratuit, ce qui vous permet d’appliquer une connexion https:// sécurisée à votre site (pour le plus grand plaisir de Google).

Et enfin, contrairement aux autres solutions hébergées, Shopify vous permet de créer une boutique qui tient compte des nouveaux indicateurs de performance web de Google, les « Core Web Vitals » (« signaux web essentiels » en français).

Ces derniers servent à mesurer le temps de chargement (LCP), la réactivité (FID) et la stabilité visuelle de la page (CLS). Grâce à eux, votre site peut bénéficier d’un meilleur référencement dans les moteurs de recherche Google. Il existe un certain nombre d’applications compatibles avec Shopify qui permettent d’atteindre les objectifs fixés par Google. Sinon, vous pouvez engager un développeur spécialisé pour qu’il s’en occupe.

Pour moi, le seul point qui gagnerait à être changé parmi les fonctionnalités de SEO concerne le nommage des images. Si vous voulez changer le nom d’une image afin d’améliorer le SEO, il faut renommer le fichier localement puis le remettre en ligne.

Le système actuel pourrait poser problème aux utilisateurs dont le site est rempli d’images à optimiser (cela requiert soit une longue reconfiguration manuelle, soit l’achat d’une application).

Mis à part ce léger défaut, les fonctionnalités de SEO de Shopify sont globalement satisfaisantes.

N’oubliez pas qu’il existe d’autres façons d’améliorer le SEO de votre site…

En effet, vous avez de nombreuses possibilités en matière de SEO, donc ne vous contentez pas des fonctionnalités disponibles par défaut sur Shopify.

Comme pour tout site web ou créateur de boutique en ligne, il faudra surtout se pencher sur la recherche par mot-clé et la construction de backlinks.

Si vous voulez en savoir plus sur les moyens d’optimiser le référencement de votre boutique Shopify, allez voir notre guide sur le SEO de Shopify (en anglais).

Pour plus d’informations sur les outils de recherche de mots-clés, vous pouvez lire l’avis Semrush, le guide sur la tarification de Semrush ainsi que les comparatifs Ahrefs vs Semrush et Moz vs Semrush (tous ces articles sont en anglais).


​La boutique d’applications de Shopify

En plus des fonctionnalités de base, vous pouvez compléter votre boutique par le biais d’applis, gratuites ou non, dénichées dans la boutique d’applications de Shopify.

Il y a plus de 8 000 applis disponibles, ce qui fait du Shopify App Store la plus grande des boutiques d’applications de toutes les plateformes que nous avons testées. Ces applis ajoutent une fonctionnalité spécifique à votre boutique, ou alors elles communiquent avec d’autres outils professionnels.

La boutique d'applications de Shopify ('Shopify App Store')
La boutique d’applications de Shopify (« Shopify App Store »)

Le nombre d’applications disponibles peut être l’argument qui vous fera préférer Shopify à ses concurrents. Ou inversement.

D’un côté, vous avez un large panel de possibilités, non pas seulement pour l’ajout de fonctionnalités à votre boutique mais aussi pour leur intégration à d’autres outils et d’autres plateformes.

D’un autre côté, cela veut dire qu’il faudra souvent acheter une application pour pouvoir obtenir la fonctionnalité souhaitée (notamment par rapport aux évaluations de produits, l’AMP, l’ajout d’options de produits et de champs personnalisés).

Et plus vous avez d’applications, plus votre boutique mettra du temps à charger.

A contrario, des plateformes concurrentes comme Wix et BigCommerce fournissent ces fonctionnalités par défaut. Donc si vous utilisez l’une d’elles, vous n’aurez pas besoin de dépenser autant en applications.

Il existe des applications Shopify pour :

  • la saisie de données
  • la comptabilité
  • l’enregistrement de paniers abandonnés
  • la vente dans plusieurs devises
  • le reporting avancé

Parmi les principales applications d’administration qui peuvent être intégrées à Shopify, il y a Xero, Freshbooks et Zendesk.

Vous avez également la possibilité d’intégrer des solutions d’email marketing tierces comme MailchimpGetResponseAWeber et Campaign Monitor

Cependant, avec l’arrivée du nouvel outil d’email marketing de Shopify, vous n’aurez peut-être pas à en intégrer un autre.

Allons voir à quoi il ressemble…


​L’email marketing avec Shopify : Shopify Email

L’email marketing est essentiel à la gestion d’une boutique en ligne. En effet, l’envoi de newsletters électroniques permet de générer beaucoup de ventes.

C’est dans cette perspective (et aussi parce que Squarespace et Wix ont chacun un outil d’email marketing intégré) que Shopify a récemment lancé « Shopify Email » pour permettre de créer des newsletters électroniques en interne.

Au début, c’était un outil d’email marketing très basique qui permettait simplement d’envoyer des newsletters électroniques personnalisées. Mais ça a beaucoup évolué ces derniers mois : Shopify Email offre désormais la possibilité de segmenter votre liste de distribution avec plus de précision et d’automatiser vos publipostages par mail grâce à la logique conditionnelle (vous pouvez par exemple configurer Shopify Email pour envoyer des mails de bienvenue ou de relance selon l’activité d’un visiteur donné).

Shopify Email
« Shopify Email », l’outil d’email marketing de la plateforme.

Même si Shopify Email n’est pas à la hauteur des solutions d’email marketing dédiées telles que Getresponse ou Mailchimp, l’outil est très bien intégré aux fonctionnalités d’e-commerce de Shopify et sera utile à beaucoup d’entre vous. Si vous êtes de ceux qui préfèrent gérer l’intégralité de leur e-commerce sur une seule et même plateforme, vous voilà servi.

L’atout principal de Shopify Email, c’est sans conteste son prix : vous pouvez envoyer jusqu’à 10 000 mails par mois gratuitement et, passée cette limite, vous payerez un supplément de 1€ environ tous les 1 000 mails envoyés (vous serez débité à chaque envoi, et non mensuellement).

Si vous voulez en savoir plus, allez voir notre article sur Shopify Email (en anglais).


​Le drop-shipping avec Shopify

Beaucoup d’utilisateurs se demandent probablement comment Shopify facilite le drop-shipping.

Quand vous faites du drop-shipping, vous prenez une commande, l’envoyez à un fournisseur, et celui-ci livre les produits à votre client. Vous ne fabriquez ni ne stockez aucun produit : votre site d’e-commerce devient en quelque sorte un intermédiaire.

Par chance, Shopify propose de nombreuses applications de drop-shipping qui permettent de se procurer et de vendre en ligne une variété de produits très facilement (463 à l’heure actuelle). Parmi elles figurent de grands services tels que Spocket, Ali Express et Modalyst.

Il y a énormément d'applications de drop-shipping dans la boutique d'applications de Shopify
Il y a énormément d’applications de drop-shipping dans la boutique d’applications de Shopify,
mais ce serait bien de regarder ce que valent ces produits sur le plan éthique.

À mon avis, ce serait mieux si Shopify donnait des informations sur la qualité de service des fournisseurs de drop-shipping, via une « notation éthique » par exemple.

En effet, beaucoup de produits drop-shippés sont fabriqués dans des pays où les conditions de travail sont souvent pénibles. À l’heure actuelle, vous ne pouvez pas savoir avec certitude si les produits que vous trouvez sur des applications de drop-shipping sont fabriqués de manière éthique.

Si la dimension éthique vous préoccupe, vous devriez vous renseigner sur Internet avant d’investir dans une application et de vous engager auprès d’un fournisseur.

Dans tous les cas, ce qui est sûr, c’est que Shopify est le leader du marché des applications de drop-shipping.


​Fiscalité et TVA (MOSS) avec Shopify

​Le calcul automatique de taxes de vente

Il y a un aspect de la vente en ligne qui peut donner du fil à retordre, c’est le fait d’être confronté à différentes juridictions avec toutes sortes de taux d’imposition. Il faut évidemment le prendre en compte au moment de fixer le prix de vos produits.

Heureusement, Shopify permet d’appliquer automatiquement les taxes de vente dans la plupart des pays, ce qui représente un énorme gain de temps.

De plus, il existe un taux de droits d’enregistrement (qui correspond à la TVA / aux impôts versés à l’État etc.) lorsque votre boutique est située dans l’une des zones suivantes :

  • Australie
  • Canada
  • États-Unis
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Royaume-Uni
  • Suisse
  • l’Union Européenne

C’est plutôt rare que ce type de plateformes automatise le calcul des taxes de vente, et quand c’est le cas, la fonctionnalité n’est pas disponible dans beaucoup de pays. On peut donc féliciter Shopify pour ça !

​La TVA MOSS

Shopify est doté d’une particularité très avantageuse qui est souvent absente des évaluations de la plateforme : elle est conforme aux règles de la TVA MOSS de l’UE (« MOSS » vient de l’anglais Mini One Stop Shop qui signifie mini-guichet unique).

La TVA MOSS est un système qui permet aux vendeurs de produits numériques d’appliquer la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à chaque vente à destination de clients établis dans l’UE selon l’État membre dans lequel celle-ci se produit. En effet, il y a plusieurs TVA : une TVA française, une TVA allemande, une TVA espagnole, etc.

Contrairement à beaucoup d’autres plateformes, Shopify calcule et applique automatiquement le taux de TVA correspondant. Donc vous n’avez pas besoin de le faire manuellement.

C’est une fonctionnalité extrêmement pratique qui, pour moi, constitue un gros argument de vente.

Et puisqu’on parle de vente…


​La vente de produits numériques

Vous voulez vendre des produits numériques avec Shopify ? C’est possible, mais ce n’est pas évident à mettre en place.

J’ai un ami, Diarmaid MacMathuna de la société Cruinneog (une entreprise qui vend un correcteur orthographique irlandais pour Microsoft Word), qui a créé une boutique avec Shopify. Au début, il ne savait pas comment vendre son logiciel en ligne. Puis il a compris que s’il voulait vendre des fichiers, les utilisateurs devaient d’abord installer une application distincte (la « Digital Downloads App »).

Point positif : elle est gratuite et très facile à utiliser. Vous pouvez la configurer pour qu’elle donne systématiquement un lien de téléchargement au client juste après le paiement et lui envoie un lien par mail une fois la commande traitée.

Un aperçu de l'application de téléchargements numériques de Shopify.
Un aperçu de l’application de téléchargements numériques de Shopify. Elle permet aussi de livrer
une variété de produits numériques aux clients : musiques, vidéos, images, etc.

Les produits numériques que vous vendez ne doivent pas dépasser 5Go, ce qui est très généreux. Sur ce point, Shopify n’a rien à envier aux autres plateformes : Wix limite les téléchargements à 1Go, BigCommerce à 512Mo, et Squarespace à 300Mo.

Si cela ne vous suffit pas, vous pouvez utiliser une application tierce pour héberger vos fichiers, ou les envoyer via des services de partage de fichiers comme Dropbox.


​Le reporting

Shopify fournit un service de reporting très complet qui comprend notamment :

  • les rapports de ventes
  • les rapports de clients
  • les rapports de marketing
  • les rapports de données de recherche
  • les rapports financiers
  • les rapports de paniers abandonnés

Il y a néanmoins un point négatif : les rapports les plus utiles ne sont accessibles qu’avec les forfaits à 79€ et plus, soit les forfaits « Shopify », « Advanced Shopify » et « Shopify Plus ».

Un rapport de ventes Shopify
Un rapport de ventes Shopify

Si vous avez un forfait moins cher, vous pourrez uniquement générer un tableau de bord affichant les statistiques globales de votre site. Bien que cela vous donne un aperçu des résultats de vos ventes, cela ne vous suffira pas à déterminer comment optimiser votre stratégie marketing.

(Alors que BigCommerce, lui, a inclus une fonctionnalité de reporting professionnel à tous ses forfaits.)

En tout cas, si vous décidez d’acheter la fonctionnalité de reporting, vous ne serez pas déçu.

Vous pouvez aussi utiliser un Report Builder avancé qui permet de créer ses propres rapports personnalisés, mais cela vous coûtera cher. Il faut, pour l’obtenir, prendre un forfait à plus de 289€.


​Le blogging avec Shopify

Le blogging est l’un des meilleurs moyens d’augmenter le trafic vers votre site, ce qui en fait un outil indispensable pour tous ceux qui gèrent une boutique en ligne.

Heureusement, Shopify a un outil de blogging intégré qui permet de créer le type de contenu dont vous avez besoin pour augmenter la visibilité de votre site dans les résultats de recherche Google.

Un article de blog créé avec Shopify
Un article de blog créé avec Shopify

Cependant, cette fonctionnalité n’est pas aussi élaborée que celle des autres plateformes, en particulier WordPress.

Certaines caractéristiques lui font défaut : le versioning de contenu et les plugins de SEO comme Yoast, par exemple. Quant à la catégorisation des articles, vous pouvez utiliser des étiquettes mais pas de catégories.

(Les plateformes de blogging professionnel permettent généralement d’appliquer à la fois des étiquettes et des catégories).

Cela dit, la fonctionnalité de blogging est dans l’ensemble très correcte et peut largement répondre aux besoins de la plupart des vendeurs. Si vous touchez un peu aux paramètres, vous pouvez aussi connecter votre blog à Disqus, un outil de commentaire très pratique.

Comme avec la plupart des fonctionnalités de Shopify, si l’outil de gestion de blog ne vous plaît pas, il y aura toujours une application pour y remédier.

Si besoin, il y a la plateforme DropInBlog qui permet d’accéder à des fonctionnalités similaires à celles de WordPress (optimisation des articles par rapport au SEO, intégration de produits, catégories et contributeurs multiples).


​Gérer votre boutique Shopify sur un appareil mobile

Shopify fournit deux applications qui permettent de gérer votre boutique depuis votre appareil mobile : « Shopify » et « Shopify PDV ». Elles sont toutes deux disponibles sur iOS et Android.

L’application « Shopify » a été bien accueillie sur l’App Store et le Google Play Store, avec 4,6 et 4,1 étoiles sur 5 respectivement. On ne peut pas en dire autant de « Shopify PDV » : les utilisateurs Android lui ont attribué la note de 3,6 sur 5 (les utilisateurs iOS, eux, ont l’air satisfaits puisqu’elle a 4,5 étoiles sur 5 sur l’App Store).

L’application « Shopify » vous permet de voir et de traiter les commandes, ajouter/modifier des produits, voir les rapports et communiquer avec vos coéquipiers via la commande « Historique ».

L’application « Shopify PDV », comme son nom l’indique, vous permet d’utiliser le système point de vente de Shopify. Ainsi, vous pouvez encaisser les paiements par carte de crédit en personne, avoir un suivi des stocks, envoyer des reçus aux clients etc.

L'application « Shopify » sur iOS
L’application « Shopify » sur iOS

Outre les applications de gestion de boutique, il y a l’application « Shopify Inbox » qui permet d’ajouter un service de chat en ligne à votre site Shopify. Vous pouvez aussi échanger avec vos clients, faire de l’achalandage et leur partager des informations sur les produits via Messenger et Instagram.

L'application « Shopify Inbox »
L’application « Shopify Inbox » vous permet d’échanger avec vos clients
via Facebook Messenger et iMessage

Il y a aussi des applications pour la livraison (pour accompagner les coursiers dans la livraison de vos produits), la création de logos ou le suivi de commande.

De toutes les applications mentionnées ci-dessus, la principale (« Shopify ») est la plus utile pour la majorité des vendeurs.

L’application « Shop » de Shopify

En plus des applications qui permettent aux vendeurs de gérer leur commerce à distance, Shopify a sorti une application davantage tournée vers le client. Grâce à « Shop », les visiteurs peuvent procéder à leur achat plus rapidement sur n’importe quelle boutique Shopify. L’appli leur donne également la possibilité de payer en plusieurs fois sans frais et leur suggère des produits en fonction de leurs préférences.

Pour que vos clients puissent faire des achats sur votre boutique via cette appli, vous devez ajouter le canal de vente « Shop » à votre boutique Shopify.



​La conformité au RGPD

Je ne suis pas avocat, donc ce qui va suivre ne constitue en aucun cas un avis juridique. Je vais simplement tâcher d’expliquer au mieux les problèmes majeurs que rencontrent les utilisateurs de Shopify par rapport au RGPD.

À la lumière de la loi de l’UE sur le RGPD, les propriétaires de sites web doivent désormais adopter une série de mesures juridiques afin de garantir la protection de la vie privée des visiteurs et des clients établis dans l’UE.

(Le CCPA, « California Consumer Privacy Act », requiert à peu près les mêmes choses).

Vous devez, entre autres, vous assurer que vos données sont protégées, donner accès aux renseignements personnels demandés, et empêcher l’utilisation de cookies non-essentiels avant d’avoir recueilli le consentement de vos visiteurs.

La politique de consentement aux cookies de Shopify laisse un peu à désirer. Pour être conforme au RGPD, vous devez afficher une bannière d’informations sur les cookies à l’égard de vos visiteurs qui :

permet de choisir les cookies qu’ils veulent utiliser AVANT qu’ils le soient (c’est-à-dire donner un « consentement préalable »)

enregistre leurs préférences de cookies

laisse la possibilité de refuser l’utilisation de cookies ultérieurement.

Imaginons que votre boutique utilise des cookies de Facebook Ads ou de Google Analytics. À moins d’afficher une bannière qui respecte les conditions citées plus haut, vous enfreindrez la loi RGPD.

Shopify est encore loin de permettre l’affichage d’une bannière de cookies conforme au RGPD
Shopify est encore loin de permettre l’affichage d’une bannière de cookies conforme au RGPD

Malheureusement, Shopify n’a pas encore introduit cette fonctionnalité.

Il y a toutefois un certain nombre d’applications Shopify qui pourraient la fournir et donc régler le problème (n’oubliez pas de les comparer car certaines sont meilleures que d’autres).

Je préférerais quand même que la plateforme propose directement cette fonctionnalité, pour éviter aux utilisateurs de recourir à un plugin tiers. À mon sens, elle devrait être disponible par défaut.

Sécurité et sauvegarde des données

L’un des principaux avantages à utiliser une solution hébergée comme Shopify plutôt qu’une auto-hébergée (telle que WordPress ou Drupal), c’est qu’à part changer régulièrement vos mots de passe, vous n’avez rien à faire pour assurer la sécurité de votre site ou de votre hébergement.

Avec une boutique Shopify, vous n’avez pas besoin de vous occuper du logiciel de base ou des mises à jour. C’est à l’entreprise de protéger et d’actualiser le logiciel.

De la même façon, c’est Shopify qui veille à ce que les transactions par carte de crédit soient faites de manière sécurisée pour vos clients (via la conformité PCI).

Le message d'information sur la conformité PCI de Shopify
Le message d’information sur la conformité PCI de Shopify

Vous devrez cependant envisager un moyen de sauvegarder vos données. Même si vous pouvez faire une demande de récupération au centre d’assistance de Shopify en cas d’urgence, il vaut mieux exporter régulièrement vos données produit vers un fichier CSV ou bien acheter un outil de sauvegarde dans la boutique d’applications de Shopify.

Mais gardez en tête que la seconde option n’est pas idéale car elle représentera des frais mensuels supplémentaires.

Un conseil : Shopify a mis une authentification à double facteur (2FA) à votre disposition pour que vous puissiez protéger votre compte. Utilisez-la systématiquement, car cela permet de réduire les risques de piratage.

​Le service client / SAV de Shopify

Le service client de Shopify est très élaboré. Vous pouvez trouver des ressources en ligne dans plus de 20 langues différentes et l’entreprise est joignable 24h/24 et 7j/7par mail, live chat ou téléphone (seulement en anglais ; pour les autres langues, ça dépend de votre localisation).

Les ressources disponibles en ligne sont globalement très éclairantes, même s’il n’y a pas de captures d’écran. C’est dommage que les pages d’aide ne soient pas du tout imagées.

Pour accéder au service téléphonique, il faudra demander à être rappelé à l’heure et au jour de votre choix.

Le service client de Shopify est bien meilleur que celui des autres plateformes. Squarespace, par exemple, ne propose aucune assistance téléphonique.

Il y a toutefois quelques problèmes à relever.

Tout d’abord, après avoir contacté le SAV de Shopify plusieurs fois, je sais que si la question est un peu trop technique (par exemple, vous avez besoin d’aide pour coder quelque chose), vous n’obtiendrez pas forcément la réponse que vous attendriez d’un SAV classique.

Il est parfois préférable de demander de l’aide sur un forum et espérer qu’un développeur vous réponde.

Selon moi, le service client pourrait être un peu mieux. Ce serait bien que, dans le cas où la question est pertinente, l’entreprise vous propose de contacter directement un développeur pour qu’il vous conseille.

Enfin, si vous voulez avoir les coordonnées du service client, vous êtes obligé de passer par les pages d’aide et de chercher une solution à votre problème.

Cela en agacera plus d’un, c’est sûr. Hélas, cette pratique est de plus en plus fréquente chez les centres de SAV spécialisés dans les applications web, et comparé à d’autres plateformes d’e-commerce, celui de Shopify pourrait être largement pire !


​Avis Shopify : le verdict

Dans l’ensemble, Shopify est l’une des meilleures solutions hébergées permettant de créer une boutique en ligne, si ce n’est la meilleure pour ceux qui ne veulent utiliser qu’une seule plateforme pour vendre à la fois en ligne ET en physique. Cela convient aussi très bien aux utilisateurs qui aimeraient faire du drop-shipping ou vendre dans différentes langues.

Le prix du produit est quasiment imbattable, surtout quand on pense à la fonctionnalité d’enregistrement de paniers abandonnés qui, dans beaucoup d’autres plateformes, n’est accessible que si l’on paye un supplément. Et à seulement 5€ par mois, le forfait « Shopify Starter » est parfait pour ceux qui veulent vendre des produits sans créer de boutique.

La plateforme est facile à utiliser, s’intègre bien à une quantité d’autres applications, et les templates sont attrayants.

Sa très grande base d’utilisateurs inspire confiance.

Dans l’ensemble, Shopify est une très bonne solution pour ceux qui veulent créer un commerce, ou pour les vendeurs qui voudraient aussi vendre des produits en ligne. Mais cette plateforme possède néanmoins quelques défauts.

Premièrement, il y a les frais de transaction pour ceux qui utilisent une passerelle de paiement tierce (alors que certains concurrents n’en font payer aucun, quelle que soit la passerelle de paiement utilisée).

Deuxièmement, la limitation à 3 options par produit est assez contraignante.

Troisièmement, bien que Shopify dispose d’un système de vente multi-devises, celui-ci ne marche pas dans tous les pays ou avec n’importe quelle passerelle de paiement. Il faut avoir au minimum le forfait « Advanced Shopify » (qui est assez cher) pour pouvoir fixer vos propres prix selon le pays où vous vendez et facturer des taxes et droits de douane au moment du paiement.

Plus bas, vous trouverez un récapitulatif complet des avantages et des inconvénients de Shopify. Mais bien entendu, la seule façon de savoir si cette solution est celle qu’il vous faut, c’est de la découvrir par vous-même. Cliquez ici pour la tester gratuitement.


​Les avantages et les inconvénients de Shopify

J’espère que vous avez aimé cette évaluation et que vous l’avez trouvée utile. Voici grosso modo les avantages et les inconvénients auxquels s’attendre avec cette solution e-commerce :

​Les avantages de Shopify

  • C’est facile à utiliser.
  • Les templates sont attrayants et adaptatifs (par rapport aux écrans mobiles).
  • La fonctionnalité d’enregistrement de paniers abandonnés est incluse dans tous les forfaits, même celui à 5€ (« Shopify Starter »). Vous avez peu de chances de trouver cette option ailleurs à un prix aussi bas.
  • Cela peut convenir aux amateurs de drop-shipping.
  • Le système de calcul de taxes automatisé est bien conçu et peut faire gagner du temps aux commerçants et leur éviter certaines tâches administratives.
  • Shopify permet la vente multi-devises, ce qui n’est pas forcément le cas des autres solutions d’e-commerce.
  • Vous pouvez traduire votre site dans 20 langues différentes avec n’importe quel forfait Shopify.
  • Vous pouvez profiter de tarifs d’expédition préférentiels si vous utilisez le service intégré « Shopify Shipping » (à condition qu’il soit pris en charge dans votre lieu de résidence).
  • À partir du forfait « Shopify Starter », Shopify vous permet de vendre des produits sur n’importe quel site web ou réseau social grâce à l’ajout d’un lien d’achat.
  • Avec l’outil d’email marketing intégré, vous pouvez enregistrer et contacter par mail jusqu’à 10 000 personnes par mois gratuitement.
  • Les fonctionnalités de point de vente sont satisfaisantes.
  • C’est très facile de créer et de configurer des catégories de produits.
  • Vous pouvez étendre les fonctionnalités via une multitude d’applications tierces (même si la plupart sont payantes).
  • Il y a de très bonnes fonctionnalités de SEO.
  • Vous pouvez créer des versions AMP de vos pages produit (via une application payante).
  • À l’exception du forfait « Starter », tous les forfaits vous évitent de payer des frais de transaction (à condition d’utiliser Shopify Payments, le gestionnaire de paiement intégré).
  • Shopify vous laisse utiliser un grand nombre de passerelles de paiement externes.
  • Vous pouvez tester Shopify gratuitement avant de vous engager (et on ne vous demande pas d’entrer vos coordonnées bancaires).
  • Les réductions qui s’appliquent quand vous payez pour plus d’un an d’abonnement sont très intéressantes (surtout aux États-Unis et au Canada).

​Les inconvénients de Shopify

  • Il y a très peu de templates gratuits sur Shopify par rapport aux autres outils de création de boutique en ligne.
  • Alors que vous pouvez créer 100 variantes d’un même produit, vous n’avez droit qu’à 3 options par produit. Mais vous pouvez en débloquer plus à l’aide d’une application payante.
  • Souvent, vous devrez installer une application pour obtenir des fonctionnalités basiques. Cela peut compliquer la configuration de votre boutique, et vous rajouter des frais voire faire ramer votre site.
  • Bien que faisable, l’ajout de champs personnalisés comme les zones de saisie ou les options de téléchargement de fichiers est étonnamment compliqué (vous serez parfois contraint d’acheter une application).
  • La gamme complète de fonctionnalités de reporting n’est incluse que dans les forfaits les plus chers.
  • Le gestionnaire de paiement intégré, Shopify Payments, vous permet de vendre que depuis certains pays.
  • Vous n’avez accès aux fonctionnalités de vente multi-devises qu’à condition d’utiliser Shopify Payments, et pour avoir la possibilité de fixer vous-mêmes vos prix, il faut investir dans un forfait cher (au minimum « Advanced Shopify »).
  • Vous aurez obligatoirement des frais de transaction si vous utilisez une passerelle de paiement tierce.
  • Les frais de transaction sont assez élevés avec le forfait « Starter » (5%).
  • Les visuels produits doivent être téléchargés au même format si vous voulez qu’ils s’affichent correctement.
  • Si vous utilisez une application de drop-shipping, vous n’avez aucun moyen de savoir si les produits sont fabriqués de manière éthique ou non.
  • Pour que votre site respecte la politique relative aux cookies exigée par le RGPD, vous devez recourir à une application qui crée des bannières d’informations sur les cookies.
  • Si vous voulez indiquer le temps de livraison estimé à vos clients mais que vous n’utilisez pas le service « Shopify Shipping » ou vivez dans un pays qui ne le prend pas en charge, vous devrez soit mettre le prix soit prendre un abonnement annuel pour obtenir cette fonctionnalité.
  • Quoique très utile, l’outil d’email marketing est somme toute assez basique.
  • Il n’y a pas de captures d’écran dans les pages d’aide pour illustrer les explications.

Notre note globale : 4,5/5


​Les alternatives à Shopify

Impossible de conclure cet article sans vous donner quelques alternatives à Shopify !

De toutes les solutions d’e-commerce que j’ai testées jusqu’à maintenant, BigCommerce est probablement la meilleure alternative à Shopify. Elle coûte plus ou moins le même prix, est facile à utiliser et propose à peu près les mêmes fonctionnalités que Shopify.

Si vous voulez en savoir plus sur le produit, allez voir notre avis BigCommerce.

Tester BigCommerce gratuitement | BigCommerce vs Shopify (en anglais)

Si vous voulez disposer votre contenu à votre guise, ou si vous avez besoin de mettre en valeur des images, des vidéos ou des articles de blog, vous devriez jeter un œil à Squarespace : son système de gestion de contenu est très bien pensé et son outil glisser-déposer fait de l’ombre à celui de Shopify.

Mais n’oubliez pas que les fonctionnalités d’e-commerce de Squarespace sont un peu plus limitées que celles de Shopify, surtout au niveau de la vente multi-devises et du système de point de vente. Cela reste un outil relativement bien pour un novice en e-commerce qui ne vend pas beaucoup.

Pour plus de détails, allez voir notre avis Squarespace, notre vidéo YouTube sur Squarespace, notre guide d’essai gratuit de Squarespace ou notre comparatif Shopify vs Squarespace (les trois derniers sont en anglais).

(Webflow constitue un bon choix pour ceux qui veulent contrôler l’affichage de leur contenu de A à Z. Pour en savoir plus, allez voir notre avis Webflow en anglais).

Vous vous demandez si c’est une bonne idée de se mettre au e-commerce avec des marketplaces comme Etsy ou Amazon ? Dans ce cas, consultez nos comparatifs Shopify vs Etsy et Shopify vs Amazon (en anglais) pour connaître les différences entre les méthodes de vente sur ces sites et sur des plateformes dédiées.

Si vous avez déjà un site web, Ecwid pourrait vous intéresser. Cette solution permet d’ajouter une boutique en ligne à un site existant (un peu comme le lien d’achat de Shopify, mais avec des fonctionnalités plus avancées). N’hésitez pas à lire notre avis Ecwid ou notre comparatif Ecwid vs Shopify (en anglais).

Si vous avez un budget serré, cela vaut la peine d’essayer Wix, Big Cartel ou Jimdo. Leurs fonctionnalités d’e-commerce ne coûtent pas très cher comparées à celles de leurs concurrents. Mais comme Squarespace, ce sont des outils de création plus « généralistes », ils sont donc plus limités (surtout Big Cartel et Jimdo).

Allez voir notre dernier avis Wix, nos comparatifs Wix ou Shopify, Wix ou WordPress et Wix vs Squarespace ou notre guide tarifaire de Wix (les deux derniers sont en anglais) pour vous faire votre propre opinion de Wix.

Vous pouvez aussi lire nos comparatifs Big Cartel vs Shopify et Shopify vs GoDaddy.

Tester Wix gratuitement | Tester Shopify gratuitement | Wix ou Shopify

Et enfin, il y a la version auto-hébergée de WordPress. Cette plateforme ne ressemble en rien à Shopify car ce n’est pas une solution « hébergée » : vous devrez créer votre propre site et l’héberger vous-même. Toutefois, il y a énormément de façons de vendre des produits avec WordPress.

Pour plus d’infos, allez voir notre comparatif Shopify ou WordPress, et si vous voulez en savoir plus sur nos services de web design WordPress, n’hésitez pas à nous contacter.


Une question ? Posez-la en commentaire !

Vous avez quelque chose à dire à propos de Shopify ? Vous vous demandez si c’est la plateforme qu’il vous faut ? N’hésitez pas à laisser un commentaire dans la section dédiée. Nous les lisons tous et tâchons de répondre à toutes les questions.

Avis Shopify — FAQ

Quel forfait Shopify a le meilleur rapport qualité/prix ?

Cela dépend surtout de vos besoins en termes de vente. Le bon compromis pour moi, c’est le forfait de moyenne gamme, à savoir le forfait « Shopify ». Il vous donne accès à des fonctionnalités nécessaires à la gestion d’un e-commerce, notamment la création de rapports professionnels, le contrôle des paiements dans différentes devises et les options de traduction multilingue.

Doit-on payer des frais de transaction avec Shopify ?

Vous n’aurez pas de frais de transaction si vous utilisez Shopify Payments, le gestionnaire de paiement intégré. Toutefois, si vous utilisez une passerelle de paiement tierce, Shopify applique des frais de transaction qui vont de 0,5 % à 2 % selon le forfait que vous avez pris.

Faut-il un équipement ou des logiciels particuliers pour utiliser Shopify ?

Vous pouvez créer une boutique Shopify standard à partir de n’importe quel ordinateur, sans aucun logiciel particulier. Que vous utilisiez un Mac, un PC ou un Chromebook, il vous faut simplement un navigateur web et une connexion Internet. Si vous voulez utiliser le point de vente, alors vous devrez investir dans certains outils comme un lecteur de cartes, une imprimante de reçus ou une caisse enregistreuse.

Peut-on vendre des vidéos sur Shopify ?

Oui, il vous suffit d’utiliser l’application gratuite « Digital Downloads App ». Mais vous préférerez sûrement une application dédiée comme « Sky Pilot », surtout si vous voulez permettre à vos clients de diffuser vos vidéos.

Peut-on décliner sa boutique Shopify dans différentes langues ?

Oui, c’est possible. À l’exception du forfait « Starter », vous pouvez traduire votre boutique dans 20 langues maximum.

Peut-on vendre dans plusieurs devises avec Shopify ?

Shopify vous permet de vendre vos produits dans 133 devises différentes, à condition d’utiliser Shopify Payments comme passerelle de paiement. Si cette passerelle n’est pas disponible dans votre pays, vous pouvez quand même vendre dans plusieurs devises, mais pour cela, vous devrez utiliser une application tierce comme Bold Multi-Currency.

Peut-on facilement changer de forfait ?

Oui, vous pouvez le faire à n’importe quel moment. Lors de la transition entre l’ancien forfait et le nouveau, vous paierez les deux au prorata des jours d’utilisation.

Faut-il prendre un template Shopify gratuit ou payant ?

Pour la plupart des nouveaux commerçants, les templates Shopify gratuits font totalement l’affaire. Ils sont jolis et peuvent être facilement customisés à l’image de votre marque. De plus, ces derniers sont tous supportés par la plateforme. En revanche, si vous choisissez un template payant, vous aurez peut-être besoin de l’aide d’un développeur. Cela dit, certains thèmes payants peuvent donner un aspect beaucoup plus « fait sur mesure » à votre boutique.

Quelle est la meilleure alternative à Shopify ?

Comme nous l’avons vu précédemment, il existe de nombreuses alternatives à Shopify. Néanmoins, nous aurions tendance à dire que le produit le plus proche en termes de prix et de fonctionnalités est sans doute BigCommerce.

Comment nous avons évalué ce produit et pourquoi nous faire confiance

Nous avons fondé notre analyse sur nos recherches personnelles et, surtout, notre propre expérience d’utilisateur.

Nous aidons régulièrement des clients à créer leurs boutiques Shopify, ce qui nous permet de mieux appréhender le fonctionnement de la plateforme au fur et à mesure. Cette évaluation est donc basée sur toutes les fois où nous avons créé des boutiques de A à Z, modifié des sites Shopify existants et utilisé les applications Shopify.

Pour en savoir plus sur nos critères d’évaluation en matière d’outils d’e-commerce, allez voir notre guide d’achat pour les solutions e-commerce (en anglais). Il comprend une liste de facteurs auxquels nous faisons attention quand nous testons et étudions des produits comme Shopify.

Pour finir, nous nous efforçons d’être totalement transparents envers nos lecteurs. Même si nous dépendons de partenariats publicitaires pour financer nos recherches, nos avis sont écrits en toute impartialité et neutralité.


Plus d’informations sur Shopify

Si vous vous demandez quel forfait Shopify vous devriez prendre, notre guide tarifaire de Shopify vous sera peut-être utile. Nous avons aussi une nouvelle FAQ sur la version d’essai de Shopify et un tutoriel pour lancer sa boutique Shopify étape par étape (en anglais) qui pourraient vous intéresser.

Vous pouvez retrouver notre avis Shopify sur YouTube (en anglais), et ainsi avoir les avantages et les inconvénients de la plateforme en images (de même pour notre vidéo comparative Shopify vs Squarespace et notre tutoriel Shopify pour les débutants).

Et enfin, si vous envisagez d’acheter une boutique Shopify plutôt que d’en créer une, je vous invite à lire notre guide en anglais sur l’Exchange Marketplace de Shopify (un site qui permet d’acheter ou de vendre des commerces créés avec Shopify).

Aucun commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.